Côte d'azur, France
+33(0)6 66 94 67 58
info@magaliroby.com

Qu’est ce que les fascias?

Mouvement, Santé et Performance pour tous

Qu’est ce que les fascias?

Les fascias c’est quoi ?

Si je décide aujourd’hui de vous ouvrir une fenêtre vers les fascias, c’est parce lorsque vous effectuez des automassages, vous agissez directement sur ce réseau de fibres de collagène qui connectent l’ensemble de nos tissus.

Il est dépassé le temps où on se contentait de regarder le corps humain telle une planche anatomique : origine, insertions des muscles, trajet des muscles…. Aujourd’hui il est davantage pertinent de prendre du recul sur notre système locomoteur et avoir une approche plus globale de notre anatomie.

Qu’est ce que les fascias? De quoi sont ils fait ? : Ce sont des fines bandes  de tissu conjonctif composées de fibres de collagène qui recouvrent l’ensemble de nos muscles, tendons, ligaments et organes. Ces fines enveloppes de tissu conjonctif

Leur histoire : Longtemps laissés de côté, ils n’ont jamais été considérés comme essentiels par les médecins scientifiques à l’exception de quelques avant-gardistes qui ont cherché à percer ce mystère. Ils nous ont alors ouvert une voie vers  une nouvelle approche de l’anatomie humaine. Cette approche plébiscitée par certains précurseurs de la science du corps humain, nous donne une vision plus globale voire holistique de notre corps.

Quel est le rôle de nos fascias ?  J’aime beaucoup utiliser des anglicismes car ils ont une sémantique parfois très imagée. Les anglophones vous parleront de   « CONNECTING TISSUES », ce qui nous permet de mieux saisir leur rôle.  Car en effet,  recouvrant nos tissus, organes, tendons, ligaments, ils relient entre eux tous ces éléments anatomiques. Outre cette fonction de liaison entre les différentes structures du corps humain, le réseau myofasciale joue également un rôle primordial de soutien, de maintien de notre squelette.

Les différents rôles des fascias :

  • Rôle de maintien de notre squelette – Ce réseau en toile autour de l’ensemble de nos structures anatomiques permet le maintien de notre squelette.
  • Rôle mécanique transmetteur des forces et des contraintes – Les muscles ne peuvent agir de façon séparée et individuelle. Les forces, tensions et contraintes sont diffusées via le système de fascias.
  • Rôle circulatoire – en transportant une grande quantité d’eau dans le corps, il organise le transport du liquide lymphatique. Il joue un rôle important sur le plan de notre santé notamment de notre système immunitaire.
  • Rôle proprioceptif : Parce qu’ils détiennent 10 fois plus de récepteurs sensoriels et qu’ils sont davantage reliés à notre système nerveux central que nos fibres musculaires. Ils sont par conséquent davantage sensibles à la douleur.

Interconnexion MUSCLES / FASCIAS : Nos muscles sont reliés entre eux grâce à ce réseau de fibres. Lorsque les muscles se contractent, les forces et contraintes se diffusent via le système myofascial. Il existe alors une véritable interconnexion entre ces deux structures.

automassages

Est-ce que nos fascias peuvent se contracter ? La réponse est OUI ! Les fascias ont une capacité contractile.  Et le plus étonnant c’est qu’ils peuvent de contracter de manière indépendante des nos muscles.

De quoi peuvent souffrir nos fascias ? Adhérences  tissulaires, rétractation, nœuds musculaires (trigger points), voila de quoi peuvent souffrir nos fascias mais il est surtout important de connaître la cause, l’origine de ces dysfonctionnement :

  • Processus inflammatoire
  • Température
  • Immobilisation, hypomobilité, sédentarité
  • Stress, dépression, anxiété
  • Alimentation trop acide, inflammatoire, consommation excessive en produits laitiers et
  • Surentraînement…

Pourquoi est-ce important de prendre soin davantage de nos fascias ? Parce que l’une des informations les plus extraordinaires  est que notre système myofascial est 10 fois plus innervé que notre système musculaire. Ils contiennent 10 fois de récepteurs sensoriels que nos fibres musculaires. C’est-à-dire qu’il est beaucoup plus relié à notre système nerveux central (notre cerveau) par la moelle épinière. Il constitue en cela la première barrière de défense des stimuli extérieurs.

Comment prendre soins de nos fascias ? :

  • HYDRATATION – Comme leur viscoélasticité est primordiale afin de les maintenir souple et en bonne santé, il faut veiller à notre hydratation que ce soit en eau ou en consommation de fruits et légumes. En effet, les fruits et légumes contiennent une grande quantité d’eau, ils sont également riches en électrolytes, ils permettront une meilleure pénétration de l’eau dans les cellules. Cette eau qui  circule également dans nos fascias via le liquide lymphatique doit aussi être renouveler.
  • ALIMENTATION ANTI-INFLAMMATOIRE: Privilégiez des aliments non raffinés, les produits non transformés et évitez la viande rouge. Augmenter votre consommation de légumes et de fruits frais, des aliments alcalins qui vont diminuer le processus inflammatoire.
  • LE MOUVEMENT et les AUTOMASSAGES: Les techniques de « ROLLING » ou « ROULAGE » grâce au rouleur de massage permet de chasser l’eau des tissus pour permettre des renouveler les fluides qui y circulent. De plus ces mouvements répétés de manière « lente » en mouvement de vas et vient sur vos tissus permettent d’assouplir vos fascias. Ainsi vous diminuer les adhérences entre les fibres de collagène et augmenter par conséquent la souplesse des tissus et votre mobilité s’en voit améliorée.

 

Quels automassages pour prendre soins de nos fascias ? Tous ! Que vous pratiquiez les techniques de relâchement musculaires ou bien les techniques de compression, elles auront pour but d’améliorer la circulation des fluides que ce soit la circulation sanguine et lymphatique et de diminuer les adhérences tissulaires en améliorant le glissement des fibres les unes avec les autres pour un mouvement plus fluide, plus amples, en somme pour un mouvement nettement amélioré.

Mon conseil pour prendre soins de vos fascias : Evidemment je vous invite à pratiquer régulièrement des automassages avec le simple rouleau de massage. Son approche simple et superficielle va permettre un relâchement et assouplissement des tissus. Débutez toujours par le relâchement des muscles de la jambe (mollets), puis la cuisse pour ensuite remonter vers les zones du haut du corps.

Partagez cet article

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *